L’équipe du bout du cœur


Marion Gallet

Après une licence de droit européen et un master de gestion de projets cuturels, Marion intègre le Cours Florent, où elle a l’occasion de travailler sous la direction de Vincent Brunol, Olivier Tchang-Tchong et Julie Recoing. Elle intègre en parrallèle l’École du Jeu, au sein de laquelle elle travaille son corps de comédienne grâce à la technique de Jerzy Grotowski. En 2018, elle interpréte Cyrille dans Yvonne, Princesse de Bourgogne (m.e.s : Alice Bellefroid) dans le cadre des Cartes Blances de l’École du Jeu et participe à la performance Mollusk Theory de l’artiste Madison Bycroft à l’occasion de la biennale d’art contemporain de Rennes. En 2019, elle interprète Tybalt dans Roméo et Juliette de Shakespeare (Compagnie Les Alchimistes) ; elle joue dans Ruy Blas (Compagnie Cassiopée – Estivales du théâtre d’Arnaga, dernière villa d’Edmond Rostand). Elle tourne dans plusieurs court-métrages et notamment dans 1h du mat (participation au Festival CinéBanlieue 2020). Elle co-fonde le Collectif Baba Yaga qui créé actuellement Méduse, son premier spectacle. Elle écrit des poèmes, des nouvelles et du théâtre depuis son adolescence.


Félicie Robert

Félicie sort en 2018 d’un double cursus école de commerce et Cours Florent. Elle cofonde pendant ses études un collectif de cinéma, Aveque le sourire, avec lequel ils réalisent beaucoup de courts métrages dont l’un d’eux lui a permis de recevoir le prix du meilleur espoir féminin, remis par le président du jury, Patrice Leconte. Au cours de ces dernières années elle a joué dans la pièce Les contes défaits, ainsi que dans des séries et téléfilms, comme Léo Mattei et La loi de Damien.

Iman Kerroua

Iman obtient un master en arts dramatiques à la East 15 Acting School (University of Essex) à Londres. Elle travaille sous la direction de Jacqui Somerville sur les planches du théâtre Shakespeare’s Globe à Londres dans Le Songe d’une Nuit d’Eté. Iman collabore également en tant que comédienne dans les adaptations de A mouthful of Birds de Caryl Churchill ou Veuves d’Ariel Dorfman. Elle écrit et joue dans sa première œuvre Post It Notes, très remarquée durant le Festival One Act à Londres. De retour à Paris depuis 2015, elle y rencontre Romain Trevisan qui lui confie la mise en scène de sa première pièce, Déséquilibre, et fondent ensemble la Compagnie Certes. Iman met en scène Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov en 2020.


Sandra Duca

Sandra se forme à la danse et au théâtre. Elle rejoint l’école de théâtre EIT Béatrice Brout en parallèle de ses études universitaires en sciences du langage et études culturelles. Elle travaille sous la direction de Philippe Lelièvre, Sorën Prévot et Michaël Beaufrère. Elle joue dans Le Songe d’Angoisse de Fernanda Papa de Boer aux Beaux-Arts, AllOne mis en scène par Lili Fevre (Théâtre El Duende / Festival de Villerville), et plusieurs performance dont Silence = …, performance queer dirigée par Aurélie Van Den Daele, Alexandre Le Nours et PEP. Dernièrement, elle joue dans Qui suis-je ? de Jacky Katu et son premier seule en scène L’Exception.


Jean-Mathieu Van Der Haegen

Jean-Mathieu exprime de l’intérêt pour les arts dès sa plus tendre enfance, il se dirige donc naturellement vers le spectacle vivant. Après l’obtention d’un baccalauréat à dominance art dramatique il intègre directement une compagnie professionnelle de théâtre établie dans le sud de la France. Il a l’occasion de parfaire sa formation en jouant dans plusieurs pièces et en participant à des stages de théâtre et de danse, notamment avec le maître dans l’art de la commedia dell’arte, Mario Gonzalez. Il s’installe à Paris en 2014. Comédien indépendant, il travaille avec plusieurs compagnies et joue dès lors de son image à travers diverses formes de représentation, d’expression artistique et corporelle par le biais, entre autres, de la photographie ou encore de la vidéo.

Etienne Jeannot

Etienne obtient son master Arts de l’Écran à l’Université de Strasbourg en 2016 et son diplôme d’assistant-réalisateur au Conservatoire Libre du Cinéma Français à Paris en 2017. Attaché au registre du fantastique, de l’horreur et au militantisme queer, il réalise et écrit des courts-métrages et des nouvelles dystopiques. Son mémoire Les stratégies de la peur dans le cinéma d’horreur est publié aux éditions de l’Harmattan. Improvisateur depuis quinze ans, il touche aussi au stand-up, au drag, à la voix-off, au cinéma et au théâtre.


Marianne Le Duc

Scénographe et plasticienne, Marianne Le Duc est formée à l’École Supérieure des Beaux- Arts de Nantes, puis au Pavillon Bosio, école d’art et de scénographie de Monaco. Elle étudie à l’Universita IUAV de Venise des cours de théâtre et arts performatifs. Elle complète son apprentissage à la FAI-IR, École Supérieure d’Art en Espace Public. Elle effectue des projets au sein du Ballets de Monte-Carlo, des Subsistances de Lyon et des Hivernales d’Avignon. Elle participe à des workshops auprés de Peter Missoten, la Compagnie du Zerep ou encore le scénographe Dominique Drillot. Au cinema, elle crée les décors de courts-métrages produits par Le Fresnoy, Fracture et Le cas perrot. Enfin, elle participe à la mise en espace de Ruine de Erwan Larcher, sous l’égide du CentQuatre.

La Compagnie Du Bout Du Cœur est une association Loi 1901. Le bureau de l’association est composé de sa Présidente Amal NAKKACHE et de sa Trésorière Manon CARLÉSI.